• Le roi de Finlande

Se noyer dans la nuit

Note de lecture et extraits : Les Chemins noirs, René Frégni


Les Chemins noirs, René Frégni, Folio-Gallimard, illustration de couverture. Un dessin au noir, un homme aux aguets.
Les Chemins noirs, René Frégni, Folio-Gallimard, illustration de couverture

Note de lecture


Le formidable roman picaresque d'un bourlingueur voyou, passager de la nuit, la fuite collée aux basques. Un mille-feuilles d'aventures, de folies et de misères humaines. Des chemins noirs décrits avec les tripes serrées et des fêlures qui laissent entrevoir, par fulgurances, tout le désespoir et tout l'amour d'un écorché vif, toute la laideur et toute la beauté du monde. Une gouaille superbe : haletante, terriblement drôle ou déchirante. D'une poésie constante dans le chaos du monde.


Extraits


Il y avait bien longtemps que je n'avais pas senti sur mon dos toute cette lumière. J'ai eu l'impression, un instant, que j'aurais pu vivre là dans l'immense douceur d'une vie qui n'a pas de mémoire.


Et je suis parti en courant me noyer dans la nuit. J'ai senti qu'elle entrait en moi, pour toujours, comme la mer dans une épave. Quand j'ai été assez loin, j'ai beuglé dans le noir pour que reste à jamais, malgré toute ma haine, sur mon chemin une trace d'amour. En larmes je suis entré au royaume des loups.